La tragédie comme conflits de normes: Le cas d’Antigone de Robert Garnier

UM46 Méniel

 

Résumé. Garnier a composé son Antigone (1570) en s’inspirant d’une part des Phéniciennes de Sénèque et de la Thebaïde de Stace, et d’autre part de l’Antigone de Sophocle. La cohérence de la pièce tient au fait que toutes les sources font apparaître un conflit entre les prétentions également légitimes des personnages. Si le tragique se définit comme ce qui est à la fois impossible et nécessaire, ces conflits insolubles entre des normes coexistantes sont proprement tragiques. Ils rappellent la complexité du système normatif auxquelles Garnier a été confronté dans son activité de magistrat. La composition d’Antigone est contemporaine de celle de La République (1576) de Jean Bodin: dans ces années charnières émerge l’idée que la loi positive doit exprimer la volonté du roi absolu. Pourtant, la doctrine juridique, qui place au sommet de la hiérarchie des normes le droit divin et le droit naturel, offre le moyen de contester la loi du roi.

 

Mots-clés. Tragique, piété, droit divin, augustinisme, thomisme.

 

scaricare/télécharger (PDF)

Cerca nel sito