Fortune et destin tragique dans les nouvelles françaises de la seconde moitié du XVIe siècle

UM46 Ben Zayed

 

Résumé. Les conteurs de la Renaissance ont accordé un grand intérêt au thème de «Fortune», malgré les controverses autour de cette notion qui semble incompatible avec les valeurs morales et religieuses de l’époque. Jacques Yver et Bénigne Poissenot ont bien exploité ce motif, en attribuant à cette déesse un rôle primordial dans la narration, menant, le plus souvent, à un dénouement tragique. Cet article propose d’étudier l’usage que ces auteurs ont fait de ce thème, en insistant sur les rapports entre «Fortune», passion amoureuse et dimension tragique.

 

Mots-clés. Fortune; nouvelle; tragique; conteurs; Renaissance

 

scaricare/télécharger (PDF)

Cerca nel sito