«Ici repose Dieu»: le désir du Mal chez Robert Desnos

Le Mal De Pieri

Robert DESNOS, Nous nous Passions de Notre Seigneur Jésus-Christ, 1922-1923

Bibliothèque Littéraire Jacques-Doucet, Paris 

 

[FR]

En 1922 Robert Desnos publie dans la revue Littérature un de ses premiers textes automatiques, Pénalités de l’Enfer, où convergent tant sa dimension biographique passée et présente que les réminiscences de ses lectures. Comme le suggère le titre à l’allure dantesque, ce récit met en scène une aventure rocambolesque fragmentée par des épisodes qui font grande place à l’érotisme, au sacrilège et à la violence. Mais cette descente aux «enfers» ne peut être comprise que par le sentiment de révolte qui anime la jeunesse au sortir de la Première Guerre mondiale. En effet, les actes de profanation envers la famille, la religion et l’État, régis par le corps et le langage, visent à remplacer ces institutions par la triade qui modèle l’univers surréaliste: la liberté dans l’amour, dans la poésie et dans le rêve.

 

[ENG]

In 1922 Robert Desnos published in the magazine «Littérature» one of his first automatic texts, Pénalités de l'Enfer, in which both his past and present biographical dimension and the reminiscences of his readings converged. As the Dantean-looking title suggests, this story is a fantastic adventure fragmented by episodes largely dominated by eroticism, sacrilege and violence. But this descent into "hell" can only be understood by the feeling of revolt that animates the youth at the end of the First World War. Indeed, the acts of profanation against the Family, Religion and the Nation, governed by the body and the language, aim to replace these institutions with the triad that shapes the surrealist universe: freedom in the love, in the poetry and in the dream.

 

Scaricare/télécharger PDF

Cerca nel sito