L’autobiografia di Julien Green e l’ambiguo fascino del male

Le Mal Guerini

Gustave DORÉ, L'Enfer, d'après Dante Alighieri, 1861-1868, Gravure 04 

 

[FR]

Dans l’autobiographie de Julien Green le «mal» par excellence est sans doute représenté par la sexualité. Et pourtant l’attitude de l’écrivain à l’égard de ce thème reste assez ambiguë. En effet, il reconnaît que sa foi religieuse l’a conduit à s’éloigner du monde et de l’autre, tandis que c’est uniquement grâce à ses pulsions érotiques qu’il est arrivé à découvrir vraiment le prochain. C’est donc surtout grâce à l’expérience du «mal» qu’il est entré en contact avec son humanité.

 

[ENG]

In his autobiography, Julien Green represents sexuality as the evil ("le mal"). However, his attitude toward this theme is ambiguous. In fact, Green acknowledges that his religious beliefs estranged him from the world and the other human beings – while his sexual drives led him to make connection with other people. Therefore, it’s the experience of the evil, "le mal", that allows him to get in touch with his humanity.

 

Scaricare/télécharger PDF

Cerca nel sito