«Servez vous des corps des Turcs, et laissez les ames aux theologiens»: Jean Du Bellay face à la menace ottomane

portrait jean du bellay 1

 

L’analyse des témoignages épistolaires et pamphlétaires du cardinal Jean Du Bellay sur les Ottomans confirme la distance qui sépare les représentations démonisantes du Turc des nécessaires accommodements politiques. Émissaire officieux et apologiste de François Ier, le cardinal Jean Du Bellay penche résolument vers un pragmatisme politique plutôt que vers l’idéologie religieuse qui, héritière de la Croisade, condamne les Turcs comme infidèles.

 

Scaricare/télécharger PDF

 

Cerca nel sito